Les banques de l’espace OHADA face aux cyberattaques liées au COVID-19 : quelles leçons tirer de l’expérience chinoise ? Par KOUMAKO Yao Justin, Juriste internationaliste - Cybersécurité

Résumé :
Le COVID-19 a augmenté le risque cyber auquel s’exposent les entreprises en général et les banques en particulier. La Chine qui a connu premièrement cette pandémie a dû faire face à des cyberattaques ciblant ses banques et cette problématique se pose avec acuité dans d’autres Etats à l’heure où ces lignes sont écrites. Les banques OHADA qui n’ont aucune raison d’en être épargnées se doivent de prendre des mesures idoines pour prévenir les cyberattaques liées au COVID-19 afin de protéger leurs systèmes d’information et préserver les intérêts de leurs consommateurs


Outre les craintes sanitaires qu’elle suscite, la flambée épidémique du COVID-19 fait courir des risques énormes aux entreprises en général et au secteur des services financiers en particulier. Au rang de ces risques, figure l’invisible cyberrisque qui s’avère tout aussi imprévisible que le COVID-19 lui-même.
En effet, à l’heure où l’on recense les multiples défis que le COVID-19 pose aux Etats, aux administrations, aux entreprises et aux populations, le risque cyber n’est plus une hypothèse mais une réalité. Cette réalité, des particuliers, des hôpitaux, des entreprises, des villes, et des Etats ont été déjà contraints d’y faire face parallèlement à la lutte sans merci qu’ils livrent à la pandémie. Dans la lutte contre les cybermenaces liées au COVID-19, les banques et leurs consommateurs sont en première ligne.

Lire l’article en ligne

Télécharger l’article

PDF - 254.3 ko
Les banques de l’espace OHADA face aux cyberattaques liées au COVID-19 : quelles leçons tirer de l’expérience chinoise ? Par KOUMAKO Yao Justin, Juriste internationaliste - Cybersécurité

.

  • Dernière mise à jour: 20 juin 2020
.